dimanche 2 décembre 2007

Lozère









Pelouse du Lozère

Peau de pierre

et de bruyère



Alvéole

du vent

jusqu'à l'os



Lazulite



( Comme j'aimerai marcher seule dans ce silence

Comme nos rêves sont trop immenses )

Estourelle






7 commentaires:

L'arpenteur a dit…

j'aime bien tout nouveau "chez toi" ... l'habillage me rappelle quelque chose :o)

Tisseuse a dit…

c'est sympa aussi de déménager sans bouger de chez soi :))))

estourelle a dit…

De la Lozère à Lazulite il n'y a qu'un pas alors forcément c'est le même papier peint !!!

Lazulite a dit…

J'espère que tu vas te plaire ici:)
Le papier peint est très joli!!!

escargot joyeux a dit…

vaut mieux un joli papier peint
q'une fenetre un temps pestif

mercedes a dit…

c'est beau ici et ce poème est splendide

estourelle a dit…

si quelqu'un reparle des fenêtres intempestives je peste et ça va s'entendre jusqu'en Lozère!!!!!