mercredi 8 octobre 2008

Seul





Qu'il y ait maintenant pour nous, en nous,
cette âme, notre corps qui se courbe,
s'agenouille puis s'élance,
se laisse conduire puis mène la danse,
comme_enfant_tu lançais des bouteilles
dans le courant sans chagrin
afin qu'elles soient une eau elles aussi,
deviennent comme une eau juste plus sombre
dans la course éternelle;
qu'en nous maintenant
quelqu'un vienne et se dénoue
pour plus secret que soi.

Pascal Riou Comme en un jour

VIEIL HOMME, LA TÊTE DANS LES MAINS
(D'après la lithographie A la porte de l' Eternité)
Vincent réalisa une peinture d'après une gravure
qu'il avait faite à la Haye, plus de six ans auparavant,
au moment où il s'était décidé à devenir artiste.
L'oeuvre originale, avec une légende en anglais,
montre un homme attendant patiemment la mort.

1 commentaire:

Laura a dit…

Je ne connaissais pas cette peinture, très évocatrice....Le texte aussi...