vendredi 24 octobre 2008

"Une lumière"





Il y avait dans son regard un mélange de tendresse et de douleur, une lumière propre à ceux qui vivent la vie avec infiniment plus d'acuité que les autres. Le regarder m'a fait mal.


Claudie Gallay


Photo :Pierre senges (le matricule des anges)
Pierre Senges nous surprend prodigieusement en une phrase ou en mille dans une symphonie de la langue . (fragments de Lichtenberg)
"Imaginons un livre trouvé par hasard au sommet d'un arbre et lu sur la branche, ouvert d'une main, l'autre s'accrochant à une pomme"
Renversant, non ?



2 commentaires:

Laura a dit…

Un auteur que je n'ai jamais lu. Il va falloir y remédier. La liste de livres à lire s'allonge toujours davantage; plus je lis et plus il y a à lire.....

estourelle a dit…

C'est sans fin! :))