mardi 29 septembre 2009

Pierre d'achoppement


L'éclat de pierre
dans l'orbite terrestre
inscrit la partition

un questionnement
se dresse dans l'azur
gravité légèreté
souffrance et joie
le paradoxe achoppe

au point de jonction
l'oeil englobe l'instant
saisi l'énigme

les écailles hérissées
je marche
vivante et morte
une pierre
fichée au coeur

2 commentaires:

Laura a dit…

Rien à rajouter; je m'inscris dans tes mots qui se sont fléchés en moi...
(toujours le Mezenc?)

Estourelle a dit…

Toujours le Mezenc...