mardi 20 octobre 2009

Fin d'été

Boire encore
le soleil du figuier
ruisselant
le visage tendu
les yeux fermés
implorer l'astre solaire.

L'ocre des murs
rassasie encore
à profusion
mais la faille de l'ombre
déjoue l'illusion
le silence des pierres
la meurtrière murmurent
c'est un été qui s'achève

il y aura encore
un hiver à traverser
sa bise froide
figeant nos visages
auréolés
des derniers reflets dorés
des heures chaudes
et vespérales.

Photo : village Le Poët-Laval
Dimanche 4 octobre

2 commentaires:

erellwen a dit…

mais l'on se sait gorgé de la chaude puissance estivale, et qu'elle nous nourira tout au long de la sombre saison.
merci de cette très belle évocation.

Laura a dit…

En agrandissant l'image on entre dans l'ombre et l'on goûte le soleil ...la bise attendra!