lundi 17 janvier 2011

Ballade Italienne




                                             Cueille le jour
                                             car viennent les ombres
                                             creusant les rives
                                             du réel


                                             Dans un baccaro*

                                             prendre une ombra*
                                             et voler l'instant
                                             qui se dérobe


                                             Se faufilant dans les ruelles

                                             au creux des mains
                                             la grappa*
                                             un masque de nuit
                                             au visage


                                              porter jusqu'à l'aurore

                                              le désir de vie
                                              comme un calice
                                              et boire boire
                                              les promesses
                                              du matin nouveau


*Baccaro: bar à vins Italien
*Un'ombra: un verre de vin à Venise
*la Grappa: eau de vie Italienne



2 commentaires:

Laura a dit…

S'enivrer d'aurores...c'est un programme qui me plait!

maria-d a dit…

Oui, passer telle une ombre dans les ruelles de l'aurore... et en silence boire le nectar divin du jour à naître

Beau