mardi 12 avril 2011

Jardin d'eden


                                               Mots futurs
                                               trouées de la mémoire
                                               vive, puits d'attente

                                               paroles qui s'envolent
                                               dans les failles de la nuit

                                               mots du jour
                                               épousant l'incertitude
                                               du lendemain

                                               et dans nos nuits
                                               nos rêves nous bercent
                                               doucement

                                               mots des sources cachées
                                               des fontaines scellées
                                               dans les jardins clos
 

                                               mots du jour
                                               épousant l'incertitude
                                               du lendemain

                                               et dans nos nuits
                                               les yeux ouverts
                                               sur les chemins
                                               du désarroi




2 commentaires:

maria-d a dit…

J'aime ces mots qui nous glissent entre les doigts, impalpables, intemporels, insaisissables comme le rêve...

merci, c'est très beau

Laura a dit…

mots des sources cachées
on maîtrise si peu dans l'écriture...et l'on est dans un jardin (d'ombres...)