jeudi 20 octobre 2011

le sable



________________Le sable en bouteille vient de loin. Garde-t-il quelque
________________chose en lui du paysage où il était. De la mer étale ou
________________mouvementée, du cri des mouettes, des chevelures
________________d'algues, des barques accostées dans la lumière du soir,
________________du soleil tombant dans l'ombre des flots, de l'odeur du sel,
________________des pas sur la plage, des châteaux plus vrais que les vrais.
________________Tout compte fait ce n'est pas une bouteille plutôt une urne
________________où je cherche des souvenirs de mer de sel de mouettes.
________________Ce sera plus gai que des cendres tout compte fait.
________________De la vie en flacon un peu condensée compressée
________________un peu serrée peut être comme la gorge_ serrée.
________________Du bonheur en bouteille c'est pas mal c'est que dal,
________________du vent du sable qui glissent des doigts mais c'est bien,
________________ce rien, qui mérite d être contemplé dans la vacuité.


2 commentaires:

Laura a dit…

entre les doigts
glissent les ombres
et les éclats de rire

maria-d a dit…

J'ai entendu dire (et ceci de source scientifique) qu'une poterie lors de son façonnage sur le tour, enregistre les bruits et les conversations alentour, tout comme elle enregistre les traces et les mains du potier, et qu'un détecteur suffisamment sensible en permettrait la restitution... peut-être est-ce de même pour le sable.... ????
écoutons, écoutons...

Bonne journée et merci