mardi 7 avril 2009

Une ligne de lumière




Il y a une ligne de lumière
entre l'eau et la terre
c'est elle que je suis,
je la survole
elle m'imprègne
me précède
les oiseaux de leurs ailes
l'effleurent.

Elle me tient éveillée
je la tiens parfois
au creux des mains

elle ne ment pas,
même au jour les plus gris
elle est là,
elle ourle les paupières
atténue la gravité terrestre
aide à la verticalité.

Si l'on tend les bras
on ressent sa chaleur
et sa lumière couler des doigts
elle nous étire vers l'infini
parfois nous crucifie.

1 commentaire:

Eleonor a dit…

Un poème épuré pour une émotion vitale, si fondamentale et si légère...