mercredi 11 avril 2012

Lumière



Lumière aux confins des mondes. Étoiles naissantes, étoiles mourantes. La lumière nous parvient du passé. Originaire de notre étoile solaire, elle porte en elle le début et la fin, elle est mouvement onde vie et mort, . Elle nous entoure, nous révèle la matière, les objets, leurs contours, leurs ombres et leurs couleurs. Elle nous traverse nous constitue. Nous sommes lumière et puis nous nous éteignons. Au commencement c'est toujours maintenant. La première parole, dit et fait d'un même jet, un verbe créateur. Une lumière sera et c'est une lumière. Ça se passe dans la langue et dans le cosmos. Prophétiser c'est déjà accomplir. Poétiser c'est murmurer de la lumière. Avant cela il y a le souffle, la ténèbre , le vide, le chaos. Le verbe clarifie rassemble sépare harmonise donne à voir.






3 commentaires:

Laura a dit…

"au commencement c'est toujours maintenant" et "murmurer de la lumière": çà me plait!!!

maria-d a dit…

"De tout être il était la vie
et la vie était la lumière des hommes
et la lumière luit dans les ténèbres
et les ténèbres n'ont pu l'atteindre."

(Prologue. Jean 1,4)

estourelle a dit…

Laura je l'aurai parié!
Maria merci...